Québec | Le séjour à mettre sur ta to-do list

Retrouver le plaisir de voyager sans sortir du pays est la seule option qui nous soit permis afin de suivre à la lettre (ou presque) les restrictions de notre gouvernement. Pour mon anniversaire, j’ai eu la chance de profiter d’une expérience unique à l’Auberge Saint-Antoine. Découvrez ce que mon copain m’a réservé comme soirée romantique dans la belle ville de Québec.

Une surprise bien gardée

Le secret a été tenu jusqu’à notre arrivée devant ce joli édifice de pierres du Vieux-Québec; un séjour dans un Relais & Châteaux en amoureux. J’étais déjà sous le charme et loin de me douter de ce qui m’attendait par la suite.

C’est en montant à notre chambre du 5e étage, dans une ambiance champêtre, que j’ai découvert la serre sur notre balcon. Elle offrait une table pour deux ainsi qu’une vue étonnante sur la tempête de neige! 

Il m’avait parlé d’un endroit peut-être frais où prendre le souper… mais je ne pouvais m’imaginer un espace aussi magique. Et encore, je n’avais pas remarqué les petites lumières suspendues au plafond et le système de chauffage qui allait nous permettre de rester au chaud comme si nous étions dans la chambre.

Une promenade sous les flocons

Une tempête s’abattait sur la vieille ville, mais cela n’allait tout de même pas nous empêcher d’aller nous promener pour admirer le paysage en attendant l’heure du souper. C’était magnifique et nous avions la ville pour nous. Les rues étaient désertes, les boutiques fermées, quelques touristes s’aventuraient dans le froid, sans plus. Nous avions tout pour profiter d’un bon moment tous les deux.

Au milieu de l’après-midi, nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant de sushis. Si cela n’avait pas été du confinement, nous nous serions bien assis pour nous réchauffer et déguster sur place. Le menu était minimaliste; il suffisait de choisir le nombre de morceaux désirés et c’est tout. L’accueil y était sympathique et le chef s’est assuré de nos goûts/allergies. Ce que j’ai trouvé très attentionné de sa part d’ailleurs. Le tout s’est avéré délicieux et je recommande le Masaru si vous passez dans le coin.

Le vent commençait à souffler, nous forçant à retourner à l’hôtel. Le retour était plutôt pénible et difficile, mais nous ne pouvions faire autre chose que rire de la situation. Il fallait bien avoir de quoi raconter! De toute manière, si vous me connaissez, vous savez très bien que Dame Nature s’amuse à chacun de mes anniversaires. J’avais bien averti mon compagnon… il n’a pas eu le choix de me croire à ce moment précis.

Une fin de journée, enfermés

Nous avions amené une Veuve Cliquot et mon fameux Crèmaglace (évidemment!) Des sushis pour taire notre faim et bien des sujets à discuter. Même si les activités étaient restreintes, cela ne nous a pas empêché d’avoir du plaisir. Oh et il y a un grand bain avec de la mousse pour ceux qui aiment cela!

Nous avons pris notre temps pour nous mettre sur notre 36 ce soir-là. Nous avons testé les unités de chauffage de la serre et même avec des vents de plus de 40km/h, j’ai pu être en robe sans frissonner. Au besoin, il y a des peaux à mettre sur les chaises et des couvertures sont fournies. 

Un souper sous «les étoiles»

Un souper 4 services sur la terrasse en plein hiver, c’est possible. Nous aurions aimé un ciel étoilé ou des flocons comme dans les films… mais nous avons fait avec la température. Bien qu’un peu bruyant avec la tempête, la soirée a été des plus agréables. Un service impeccable et un repas sans faute; tout était succulent, de l’entrée au dessert. Un petit clin d’œil au vin servi avec le plat principal, il se méritait une note parfaite. De plus, les petites lumières ajoutent réellement une ambiance enchantée. 

Pour les curieux, les employés de l’Auberge ont été très respectueux et faisaient bien attention de suivre les consignes à la lettre pour éviter les contacts. Aussi, le port du masque est obligatoire lorsqu’ils entrent dans la serre (pour tous). 

Une expérience à répéter

À notre réveil, le temps s’était adouci et les flocons semblaient flotter dans le ciel. Nous avons décidé de prendre le petit-déjeuner à «l’extérieur» et ce fut la meilleure idée que nous ayons eue. Une vue dégagée sur le fleuve, un repas chaud et réconfortant… rien ne pouvait gâcher notre petit bonheur. J’étais littéralement sur un nuage et ma mère doit déjà m’entendre: c’était l’un des plus beaux week-ends de ma vie 😉

Pour ceux qui désirent avoir plus d’informations, vous pouvez contactez directement l’Auberge Saint-Antoine.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s