Nouvelle activité de l’été 2021 : le vélo!

Le vélo, la bicyclette ou le bike, peu importe comment on l’appelle, ce sport est devenu une passion pour bien des Québécois dernièrement et je peux dire que j’en ai aussi eu la piqûre! Il faut savoir qu’il y a plusieurs options comme le vélo de route, de gravel ou de montagne. J’avoue avoir été déchirée au début car certains de mes amis préfèrent la route d’autres la montagne. J’ai décidé de suivre mon copain et du même coup, je m’assurais de 1. Passer du temps avec lui 2. Avoir quelqu’un qui m’explique le tout. J’étais loin de m’imaginer qu’il y avait autant de choses à connaître, à faire attention et que c’était aussi dispendieux de s’équiper! Bref, voici mes petits conseils si, toi aussi, tu veux t’y mettre cette année.

L’équipement : un vélo et tout ce qui vient avec

Pas si facile de mettre la main sur un vélo cet été, surtout si tu le veux neuf! Plusieurs ont fait des commandes vers la fin de l’hiver et avec les délais de la Covid-19, les pièces n’étaient pas accessibles donc les compagnies ne pouvaient pas fournir le matériel nécessaire. Résultat : les vélos seront livrés probablement à la fin de l’été…! J’ai eu la chance d’avoir quelqu’un qui s’y connaissait et qui regardait matin et soir sur le Facebook Market. C’est à Drummondville que j’ai trouvé ma petite bête noire! J’ai mis la main sur la perle rare (pour moi en tout cas): vélo de route Cannondale, tout noir mat et à ma hauteur. Car c’est la première chose qu’il faut regarder : la grandeur du cadre! Après, il reste encore tout le jargon à apprendre comme le Group Set, etc. J’ai encore de la misère à répondre quand on me pose la question : «Il est monté en quoi ton vélo?» Bon, il y a des choses pires que cela dans la vie…

Outre le vélo, les pédales ne viennent apparemment pas avec. Eh oui! Ce fut une surprise pour moi aussi. Tu dois regarder pour les pédales que tu veux : avec clips ou sans. Ensuite, les chaussures, les vêtements, le casque (important!), les gourdes d’eau (et les supports qui ne vont pas non plus avec le vélo), des lumières, un GPS si nécessaires et tous les extras. Je pense ici au petit kit de survie si tu veux partir loin qui comprend au minimum : des petits bâtons pour enlever ton pneu, un tube d’extra si tu as un flat, du CO2 en bonbonne pour regonfler le tube, etc. Dans les outils, tu dois aussi penser à de l’huile pour ta chaîne si tu laves ton vélo, une pompe pour tes pneus (ultra important car tu dois les regonfler pratiquement avant chaque sortie). 

Une chose souvent omise, mais très importante : le fit! Si tu as des blessures qui traînent ou si tu veux simplement être de plus confortables sur ta scelle, je te le conseille fortement! Ayant acheté un vélo usagé, je trouvais cela important de le mettre à ma hauteur, avec les pièces ajustées à ma longueur de bras, de jambe, de flexibilité aussi! C’est à RTP performance que j’ai fait confiance et qui ont fait une job de maître! Excellent service d’ailleurs. Je me sens à l’aise à faire de longue ride depuis et ma position est plus confortable qu’avant, ça vaut l’investissement. 

Bon, je ne suis pas du tout une experte, mais disons que je trouvais la liste bien longue pour une débutante qui voulait seulement sortir à vélo! Évidemment, j’ai choisi un sport qui se fait sur la route, un sport de vitesse dont j’aimerais en faire pour m’entraîner aussi. Comme on dit : il faut ce qu’il faut. J’étais bien contente quand j’ai appris que d’autres de mes amies proches s’y mettaient aussi cette année! Ça nous fait une sortie LÉGALE malgré toutes ces contraintes et ça nous fait faire de l’exercise… au lieu de prendre un verre à chaque fois 😉

Les vêtements: les bases et les marques

J’ai demandé à ma communauté sur Instagram afin de connaître leurs favorites pour savoir où commencer. Une vraie caserne d’Ali Baba, il y a du beau stock partout sur la toile! J’ai commencé à me faire des paniers par-ci par-là et les factures ont monté rapidement au-dessus de 1000$. Pourtant, il me semblait ne pas avoir grand chose. Je me suis calmée, et j’ai fait une liste de priorités. Aussi, parce que je n’avais aucune idée de la différence entre un bib et un short. Ça, si t’écoute pas, tu l’apprends à tes dépends. Aussi question sous-vêtements comme les G-string ou les bobettes… petits conseils : n’en mets juste pas! Pour les tailles, trouve-toi un ruban à mesurer et tu peux facilement te fier au «size chart» sur chacun des sites. La meilleure solution : commencer par un item d’une marque et voir si tu aimes le fit, tu peux aussi te rendre dans une boutique de vélo pour essayer certaines marques.

LES BASES

Tu dois t’équiper d’un bib idéalement, car il reste bien en place peu importe tes mouvements et ta position. Les shorts, ça bouge plus et ça descent… moins confortable disons-le. Les prix varient de 140$ à 300$ selon les divers attributs. Lire plus loin pour découvrir les marques locales, internationales et celles que j’aime particulièrement.

Pour le haut, les jerseys avec des zippers sont de mises, n’obstine juste pas, haha! Et opte pour un top de sport à mettre en-dessous, celui de ton choix. Je porte toujours ceux que j’utilisais en yoga. De plus, Tu n’as pas nécessairement de sacs sur ton vélo ou de support à téléphone donc les poches sur ton jersey deviennent très importantes. J’aime aussi les marques qui ajoutent un zip sous les 3 pochettes pour y glisser ma carte d’assurance maladie et ma carte de crédit. Dans certains Bike Shops, il y a une section à rabais très intéressante, tu peux trouver des jerseys sous les 100$. Sinon ça varie entre 75$ et 300$ aussi. Je sais, ce n’est pas donné, mais tu n’en as pas besoin de 10 non plus!

Les souliers : pour ma part, j’ai opté pour les clips car tu as plus de puissance, tu «tires» en plus de pousser sur tes pédales et, tu n’es pas une vraie si tu n’en as pas. Ok je blague, mais sérieusement, c’est un stress de plus à avoir autant dans les pistes cyclables bondées de monde que les lumières rouges sur la route. Tu dois penser à te déclipper et parfois très rapidement. C’est ainsi que je suis tombée d’ailleurs, mais ça arrive à tout le monde. Pour eux aussi, il y en a de tous les prix. Si le but n’est pas de faire de la compétition, il est tout à fait acceptable de ne pas choisir une semelle en carbone. On s’attend environ à 150$ la paire.

Le casque : il y en a qui vont «matcher» leur casque à leur soulier, ce que je n’ai vraiment fait. Cependant, je porte la même taille de casque que mon copain, donc je peux lui emprunter pour des shooting photos, haha! L’important est qu’il soit assez serré sur ta tête et tu peux prioriser le fonctionnement «MIPS» qui est plus sécuritaire. Pour tous les détails, je t’invite à faire une petite recherche Google car comme je le répète, je ne suis pas une experte. 😉 Aussi, je te suggère de ne pas en choisir un avec la «palette» sur le devant, ce n’est pas cute du tout, héhé.

Les chaussettes: tu peux toujours opter pour tes chaussettes de sport légères ou commencer à en magasiner. Pour être fashion, tu peux les monter jusqu’è la mi-mollet… même si ça ne fait pas les plus belles démarcations hihi! 

Les lunettes: je te conseille de toujours en porter qu’elles soient de soleil ou transparente. C’est d’abord pour le vent et les moustiques, mais aussi pour le soleil lorsqu’il est bien présent. Je trouvais ça horrible au début, mais je m’y suis vite habituée! Il faut aussi les porter par-dessus les attaches de son casque, pour éviter qu’elles restent coincées dans notre visage en cas d’accident. 

LES MARQUES

Au moins, il y a du choix et il n’en manque pas! Si tu te demande quoi mettre, fais un tour au Circuit Gilles Villeneuve (CGV – The place pour découvrir le vélo) en soirée un jour de semaine et tu vas facilement identifier tes marques chouchoutes. Elles sont souvent inscrites sur la jambe, le dos ou le bras. 

Pour des options locales, je te propose Le Braquet, ils ont aussi un excellent service et répondent rapidement si tu as des questions sur les tailles ou autre. Si tu es une fille : Peppermint a un bel éventail de couleur et Brava, si tu fais du triathlon est une belle compagnie à découvrir aussi. Question de rester au Canada pour mes suggestions de marques locales : 7mesh font de beaux vêtements de qualité. 

À l’international, j’ai personnellement des items de Specialized, mon premier bib était de Castelli et mon premier jersey de Rapha. Les marques qui me font de l’oeil sont principakement: Pas Normal Studios (PNS – ce sont probablement mes couleurs favorites de toutes), Café du Cycliste, MAAP, Le Col, Attaquer, POC, Black Sheep et j’en passe.

On peut facilement se perdre parmi toutes ces marques de vélo qui vont des plus cheap aux plus dispendieuses. Attention de ne pas y vendre votre rein au passage, mais surtout, attention aux fraudes. C’est un peu devenu comme les sacs de grandes marques, les copies sortent de partout! Wish s’est mis à vendre de faux Rapha et Pas Normal Studio (!!!) D’ailleurs, les revendeurs sur les marchés de seconde main ont compris et les revendent à des prix fous. Tu penses sauver mais non, tu te fais avoir avec de la qualité médiocre.

Les routes: après s’être équipé, il faut rouler!

Les grandes joies de ce sport est de découvrir le paysage québécois, les odeurs de ses arbres en fleurs, les champs et les montagnes. Un peu de stress au départ face aux automobiles qui partagent les mêmes routes que toi, mais ça finit par passer. Bien qu’il faut toujours en être conscient car ils peuvent être un réel danger. J’habite sur la Rive-Sud de Montréal, donc plusieurs options s’offrent à moi et à partir de ma cours! Je peux me rendre aisément au Circuit Gilles Villeneuve faire quelques tours pour le plaisir ou m’y entraîner. Parlant de cet endroit, si tu es nouveau et tu désires t’y rendre, je te conseille fortement de regarder cette vidéo qui pourra t’en apprendre davantage sur les règles non-écrites de l’endroit. Tu as sûrement entendu parlé de cette personne qui est morte sur les lieux… la sécurité de tous est de mise et si chacun suit bien ces règles de base, de tels événements peuvent être évités : Beginners Guide to CIRCUIT GILLES-VILLENEUVE (Version anglaise seulement)

Sur une note plus positive, il est possible de trouver les sentiers sur Internet qui sont près de chez soi. Perso, je peux me rendre sur l’île en quelques kilomètres (bien qu’un peu plus dangereux que la Rive-Sud) et aussi, faire de belles balades sur les pistes cyclables vers Boucherville, Saint-Bruno ou même Chambly. Une autre suggestion ici : y aller préférablement en matinée alors que les touristes et habitants ne sont pas encore sortis! Il y a tellement de beaux spots à photo, ça ne devient pas très pratique quand je veux toujours m’arrêter partout, haha! 

Pour suivre ses propres trajets, pour trouver des défis à accomplir au courant des semaines ou tout simplement pour trouver des amis qui font du vélo, je te suggère d’installer Strava. Tu peux fouiller parmi tes contacts de Facebook et de ton téléphone pour les suivre et voir leurs sorties. Ça donne des idées d’où aller et si tu complètes des défis dans cette section de l’app, tu as droit à des rabais sur des sites Internet. Ça vaut vraiment la peine! C’est un peu l’Instagram des sportifs. Ça ne s’applique pas qu’au vélo d’ailleurs, tu peux y mettre tes courses, tes marches, etc.

Dernière chose, suivre un Club de vélo peut être très motivants aussi afin de sortir un minimum d’une fois semaine sur de plus longs trajets. Certains ont même un trajet «social» pour permettre à de nouveaux membres de s’amuser avec eux. C’est ce que j’ai fait avec mon copain. J’ai joint le club Korom pour pouvoir participer à leurs sorties le samedi matin. Bien que je n’y suis pas encore allée pour l’instant, faute de belle températures chaudes et ensoleillées, je discute avec les membres sur les réseaux sociaux. Cela me donne toute la motivation de sortir plus souvent et plus longtemps. 

En espérant que cela vous a donné un peu plus de détails sur ce joli sport qui me fait prendre l’air plus que jamais. N’hésitez pas à m’écrire pour plus de détails.

Bon été à tous et à toutes! 

Une réflexion sur “Nouvelle activité de l’été 2021 : le vélo!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s